• Perrine

Comment savoir que j'ai des ressentis? des perceptions subtiles?

Comment accepter de voir véritablement ce que je suis?

Quand je ne me comprends pas, quand je ne me sors pas des émotions, des idées qui tournent en boucle, ... il y a quelque chose de puissant à comprendre




Il m'a fallu des années pour comprendre que ce que je voyais, c'était plus que les autres...

Que ce que je ressentais, c'était plus que les autres...

Que ce que je percevais, entendais, comprenais, ... c'était plus que les autres!

Je me suis fait mal à croire et surtout me faire croire que je ressentais des choses injustifiées et changeantes en permanence,

que je pensais des choses délirantes,

que j'imaginais entendre des conversations dans ma tête,

que je ressentais des émotions totalement contradictoires en un rien de temps!

Je me suis fait mal, et j'ai ouvert la porte à ce que l'on me fasse mal, et c'est mon entière responsabilité:

"Personne ne me blesse sans mon autorisation": cela veut bien dire ce que ça veut dire!

Cela signifie: si je m'aime et m'estime suffisamment, je ne laisse aucune porte ouverte à ce que l'on me blesse, que l'on abuse énergétiquement de moi, que l'on se valorise à mes dépends....

MAIS, parce que je me mésestimais, parce que je manquais cruellement de confiance en moi, parce que les autres me semblaient toujours "mieux" que moi....

C'est moi que je remettais incessamment en question!

C'est MOI que je croyais PARANO!

C'est MOI que l'ego spirituel et frustré face à moi accusait de cyclothymique!

C'est MOI qui me cataloguais comme "hypersensible" ou "empathe" parce qu'il fallait bien trouver quelque chose qui me donnait l'impression de me valoriser ou de me justifier.... alors que ces étiquettes grotesques satisfont mon ego sans nourrir mon âme!

(oui, je reconnais, ça c'est un vilain jugement!)

Et c'est MOI aussi que me croyais régulièrement atteinte de folie, et même schizophrène!

Sans aller jusque là, ça vous parle ça?

Ça vous est déjà arrivé à vous aussi de vous sentir seul-e au monde et incompris-e?


Comment réussir à voir, accepter, conscientiser que JE suis différent-e de la moyenne des gens?


(ah et l'ego qui s'empare de la chose: "ah oui, et se sentir supérieur?!"... mais non, mais non, il n'en est rien!)

Et c'est justement en calmant l'ego, en me nourrissant d'amour et de confiance, d'estime de moi, que je peux m'extraire de la spirale infernale!

Je peux accepter et entendre que cela ne fait nullement de moi un être supérieur, d'accepter la possibilité d'être un peu différente-e (de toutes façons, ne sommes-nous pas tous différents?)

Bref l'amour est la réponse à tout: puisque je sous-estime mon niveau d'exigence envers les autres tant que je ne comprends pas que "ce que je vois, tout le monde ne le voit pas"!

En d'autres termes, je ne peux pas attendre des autres qu'ils voient et entendent et remarquent tout ce que moi j'entends, comprends, vois et remarque!!! (ça aussi ça vous parle?)

Là je m'aperçois que je peux être plus doux-ce avec moi-même et avec l'autre.


Cet article n'est pas là pour abaisser la'énergie de mon blog, ni alimenter de quelconques formes d'animosités: je vais bien maintenant! (lol)

Mais, il est là parce qu'il est urgent, dans mon ressenti, que l'être humain prenne conscience de sa splendeur quelle qu'elle soit et entre dans l’amour de soi: la véritable humilité, c'est ça!

Et pour cela, peut-être que la meilleure façon que j'ai trouvé, c'est entre autres, d'illustrer cette réalité par mon exemple.


Car si pendant des années je n'osais même pas y croire, aujourd'hui ce que je vis, ce que je suis est tellement au-delà de ce que j'aurais pu imaginer!


Et vous aussi vous y avez droit!


16 vues0 commentaire