Les intolérances alimentaires... et pas que.

Nos symptômes physiques, tous autant qu'ils soient, sont là pour nous faire passer des messages...


Je crois que nous sommes des êtres bien plus puissants (pas dans le sens de "pouvoir", mais dans le sens de Divinité) que ce que nous croyons, ou que ce que nous aimons nous faire croire à nous-mêmes. (dans notre jeu égoïque) Nos symptômes physiques, tous autant qu'ils soient, sont là pour nous faire passer des messages... que nous n'avons pas toujours de facilité à décrypter.


À la fin de l'hiver dernier, alors que je venais de passer les pires semaines de ma vie en termes de santé et d'énergie, je me suis "positionnée" fermement avec moi-même! Je me suis dit c'est terminé, il est hors de question que je "subisse" plus longtemps les choses, et j'étais déterminée à ce que les choses changent! J’avais développé des intolérances alimentaires depuis plus de six ans, progressivement, et j’en étais au stade où après toute une batterie d’examens médicaux, on me posait le diagnostic de l’intestin irritable. Pour les personnes qui connaissent, vous savez à quel point il ne s’agit pas seulement de troubles digestifs! Les symptômes sont réellement «handicapants » et allaient pour moi jusqu’à des malaises presque systématiques en fin de repas, des migraines fréquentes en fonction de ce que j’avais ingéré, une fatigue chronique et à un état émotionnel proche de la dépression… Développer des intolérances alimentaires, et autres intolérances (aux ondes, à l’énergie, etc...) c'est en bioanalogie, ou en décodage biologique, se couper de la vie, refuser la vie telle qu'elle est! C'est ne pas avoir conscience de la rigidité dans laquelle on s'est installé, c'est ne pas se rendre compte du contrôle que l'on essaie d'avoir sur sa propre vie! = on fait le TRI, on refuse certaines choses, on filtre!! (bref on essaie!!) Donc quelque part, on se coupe de tous les possibles que la Vie a en réserve pour nous! Or ce système est un système de survie dicté par nos peurs inconscientes, et ce n'est pas la VIE! Nous avons en nous cette possibilité de changer les choses simplement par notre propre volonté d'aller mieux notamment... mais cela signifie aussi et avant tout l'acceptation des messages, aussi inconfortables voire vexants qu'ils soient! C’est accepter d’entendre, d’accueillir avec bienveillance vis-à-vis de nous-mêmes, la réalité dans laquelle nous avons choisi de nous inscrire pour survivre. À partir du moment où je me suis positionnée vis-à-vis de moi-même, j'ai fait les bonnes rencontres, j'ai reçu les bonnes inspirations, j'ai fait les bons choix, j'ai pris les bonnes décisions et je les ai mises en application sans tarder: des décisions fortes! Des décisions qui étaient de véritables affirmations ! Un puissant positionnement ! Aujourd'hui, après moins de six mois, et grâce à ces rencontres notamment, je réintroduis le gluten petit à petit dans mon alimentation, je n'ai plus de migraines depuis un mois!! j'ai retrouvé une énergie que je ne connaissais plus!! J'ai repris le footing au moins 4 matins par semaines...! Et j'en passe! C'est évidemment un cercle vertueux! Je me sens vivante !! Je me reconnais !! J'ai l'intime conviction que tout a découlé de ce positionnement, ce respect de moi-même dans l'amour de ce que je suis! Si cet article vous parle, et que vous souhaitez aller plus loin: je peux vous aider à décrypter les messages envoyés par votre corps, qu’il s’agisse d’intolérances quelconques ou d’autres symptômes. Au plaisir de vous guider.

8 vues0 commentaire